Délocalia dans la presse

le Particulier octobre 2014

Partir vivre sa retraite a l'étranger

Baisse des pensions, hausse du coût de la vie et de la fiscalité, climat maussade, autant de raisons de vouloir couler une retraite heureuse hors de France. Plus de 250 000 seniors ont déjà réalisé ce rêve, à la portée de tous... à condition de bien préparer son départ.

[...] "Pensez aux conséquences de votre expatriation"
"Comment seront imposés vos revenus"
"Choisissez votre future résidence avec soin"
"Les destinations soleil préférées des seniors; Portugal, Croatie, Grèce, Maroc, Sénégal, Ile Maurice, Thaïlande, république Dominicaine, Floride" [...]

Télécharger l'article complet

 

 

Capital 19 septembre 2014

Immobilier : pourquoi les Français se ruent sur le Portugal

Oubliés les riads au Maroc. Retraités et investisseurs français, s’arrachent désormais les appartements lisboètes et les villas de l’Algarve. Zoom sur ce nouveau phénomène.

Un vraie prise d’assaut ! Au cours du premier semestre un peu plus 10.000 villas et autres appartements ont été acquis par des étrangers au Portugal, selon l’association des agents immobiliers (APEMIP). Soit un rythme fou de plus 50 acquisitions par jour ! Parmi ces nouveaux conquistadors : des Britanniques, des Chinois… mais aussi de plus en plus de Français qui à, eux seuls, réalisent près de 16% des transactions étrangères.

La suite sur capital.fr

 

L'Express - 29 août 2014 Par Corinne Scemama

Immobilier : des châteaux au Portugal

Douceur de vivre, prix divisés par trois ou quatre, avantages fiscaux: le pays devient après l'Espagne l'eldorado des retraités et des investisseurs français.

Plus qu'une tocade, c'est un véritable engouement. Les Français en quête d'une résidence secondaire, d'un investissement ou d'une retraite heureuse se précipitent aujourd'hui au Portugal. La douceur du climat, les avantages fiscaux, les prix cassés de l'immobilier résidentiel - de deux à quatre fois moins cher qu'en France - font de ce pays une terre d'accueil de plus en plus prisée.  [...]

L'attrait des rendements locatifs

Les retraités en quête de soleil abordable ont ouvert la route. Mais ces "hirondelles", qui migrent sans complexe vers le sud, ne sont plus les seules à traverser les Pyrénées. "Beaucoup d'investisseurs viennent profiter des rendements locatifs exceptionnels, de 6 à 8%", affirme Louis Eudes, président de Delocalia, spécialiste de l'achat mmobilier à l'étranger.

L'article complet sur le site de l'Express

 

Le Revenu.com - 15 juin 2014 par Aline Fauvarque

Retraite à l’étranger : la tentation du Portugal

Le soleil, la mer, moins d’impôts… Lisbonne ou Porto ont tout pour séduire les Français. Et ils sont de plus en plus nombreux à s’y installer. Mais gare aux départs précipités… Le Portugal a créé un statut fiscal pour les retraités européens. (DR)

Des villes chargées d’histoire, une population accueillante et une fiscalité avantageuse… Le Portugal tente de séduire les retraités français (et les actifs à forts revenus), dans l’espoir d’en faire venir une vingtaine de mille en deux ans. Son principal argument : l’exonération totale d’impôt sur les pensions des candidats à l’installation. Et un taux attrayant pour certains des revenus obtenus sur place. Condition à remplir : passer au moins 183 jours par an sur le sol portugais ou bien y disposer d’un logement à usage d’habitation principale au 31 décembre.

Lire la suite sur lerevenu.com

 

Audition à l'Assemblée nationale - 2 juillet 2014

Audition de Louis Eudes, Délocalia pour la commission d'enquête sur l'Exil des forces vives de la France.

Assemblée Nationale mercredi 2 juillet 2014. Luc Chatel, Louis Eudes, Charles de Courson, Monique Rabin, Claudine Schmid. Table-ronde de professionnels de la relocation et de la mobilité internationale

Voir la vidéo sur le site de l'Assemblée Nationale

 

La Tribune - 27 juin 2014 par Florence Pinaud

Silver économie!: la fuite des retraités vers le soleil

Portugal et Sénégal sont les nouvelles destinations phares des retraités partant vivre à l’étranger. Cette « expatriation silver » génère une multitude de services de conseil et d’accompagnement.

Depuis dix ans, mais avec une accélération récente, de plus en plus de retraités français partent vivre à l’étranger. Pour des raisons économiques. Ils sont installés au Maroc, en Tunisie et plus récemment en Thaïlande et à Bali, où ils bénéficient d’un climat ensoleillé et d’un coût de la vie avantageux. La forte croissance de ce marché de l’«expatriation silver» suscite l’appétit de nouveaux pays qui développent en conséquence «leurs arguments». Cette année, ce sont le Portugal et le Sénégal qui tiennent la corde de la «silver attractivité» avec des programmes immobiliers intéressants et des dispositions fiscales avantageuses. L’Île Maurice essaie aussi de se placer mais demeure réservée aux retraités plus fortunés, avec un immobilier qui, de l’avis des spécialistes, reste cher.

Lire la suite sur latribune.fr

Télécharger l'article complet

 

Le Revenu.com - 15 juin 2014 par Myriam Simon

Acheter une maison au soleil : c’est le moment !

Grèce, Espagne, Portugal… Autant de pays en crise où les prix de l’immobilier ont chuté de 30%, voire plus. C’est peut-être le moment d’en profiter. Suivez nos conseils pour vous offrir une résidence au soleil à bon prix.

Parmi les deux cents îles et îlots qui constituent les Cyclades, seule une petite vingtaine sont habitées. Naxos, Mykonos, Paros et Santorin sont les plus courues. (DR)

Pour le prix d’un deux pièces à Paris, vous pouvez vous offrir une jolie villa au Portugal, un Riad à Marrakech ou une jolie maison avec terrasse dans les Cyclades. Vous êtes de plus en plus nombreux à envisager d’acheter hors de nos frontières, dans un pays où les prix immobiliers sont divisés par deux, où le coût de la vie est plus bas et où vous êtes certain d’avoir du soleil. Nos conseils pour concrétiser votre rêve.

Lire la suite sur lerevenu.com


Valeurs Actuelles - 22 mai 2014

“La retraite au soleil tente les Français”

L'entretien. Si l’on envisage un achat immobilier à l’étranger, pour sa retraite ou comme placement, il faut prendre des précautions juridiques et fiscales.Avec Louis Eudes, fondateur de Délocalia.

Quels sont les pays intéressant les Français pour passer leur retraite au soleil, sans être trop imposé fiscalement ?

Si l’on se base sur les résultats de notre comparateur fiscal accessible gratuitement sur notre site Internet www.delocalia.fr, le Portugal et l’Espagne se détachent nettement. Ces destinations sont appréciées pour leur proximité géographique et culturelle avec la France. Toutefois, des pays d’Asie comme la Thaïlande, le Cambodge ou Bali attirent des seniors recherchant du service. Mais attention, le fait de disposer d’une adresse hors de France n’empêche pas le fisc français de se réserver le droit de taxer le contribuable sur les revenus de source française, par exemple les pensions de retraite.

La suite sur valeursactuelles.com

Télécharger l'article complet

 

Europe 1 - 11 avril 2014

Europe Soir - Le débat - Pourquoi les retraités sont-ils de plus en plus nombreux à s'exiler ?

Nicolas Poincaré est sur tous les fronts pour nous faire vivre de l'intérieur les grands événements de l'actualité nationale et internationale et traiter en profondeur d'un sujet majeur avec des spécialistes.

Parmi les invités Louis Eudes, notaire, fondateur de Délocalia (société spécialisée dans l’investissement à l’étranger et l'accompagnement des expatriés)

Ecoutez le débat sur le site Europe1

 

Loi-Duflot.org - 1 avril 2014

La retraite ou l’investissement au soleil avec Delocalia

"[...] nous avons croisé la route de Delocalia, un site spécialisé dans les investissements à l’étranger, principalement pour des « retraites au soleil ». [...] Quels sont les risques ? Est-ce rentable ? Pourquoi passer par leur entreprise ? Les réponses dans cette interview."

La suite sur duflot-loi.org

 

Télé 7 Jours - Mars 2014

Dossier senior - Vivre autrement - SOUS LE SOLEIL EXACTEMENT


"Toute l’année, vivre au soleil… C’est ce que choisissent les retraités qui décident de quitter l’Hexagone pour s’installer dans de lointains ailleurs qui font rêver. Hausse du pouvoir d’achat, fiscalité légère et suppression des factures de chauffage…

Les raisons ne manquent pas de choisir les cieux plus cléments du Sénégal ou de l’île Maurice. Mais à l’étranger, faire des transactions est complexe. Afin de vous aider, des sociétés, comme Délocalia, spécialiste de l’achat immobilier à l’étranger, proposent un service clef en main (fiscaliste, agent immobilier sur place, notaire…).

Le service en plus : un accompagnement dans le choix du pays, car depuis deux ou trois ans, si « les gens savent ce qu’ils ne veulent pas, ils ne savent pas toujours ce qu’ils veulent », constate son directeur, Louis Eudes."

Téléchargez l'article

 

BFM Business 3 février 2014

Comment investir dans l'immobilier à l'étranger ?

Voir la vidéo de l'interview de louis Eudes sur le blog Délocalia

 

Valeurs Actuelles - 2 janvier 2014

Guide fiscalité - retraite dorée au Portugal

Avec le consentement de la Commission européenne, du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne, le portugal a mis en place un régime fiscal attractif pour les retraités étrangers.Entrée en vigueur le 1er janvier 2013, une circulaire du 3 aout 2012 prévoit que les retraités européens du secteur privé s'installant pout la première fois au Portugal sont exonérés d'impôt sur le revenu pendant dix ans sur les pensions perçues dans leur pays d'origine. Par conséquent, un retraité français peut bénéficier du statut de "résident non habituel" et ne plus payer d'impôt pendant ces dix ans sur sa pension s'il décide de prendre la résidence portugaise. Pour ce faire, il doit séjourner au moins 183 jours par an au Portugal ou y domicilier sa résidence principale.

[...] "En règle générale, dès lors que vous vous installez de manière permanente à l'étranger, que vous y résidiez plus de six mois par an, vous n'êtes plus considéré comme ayant votre domicile fiscal en France si vous vendez votre ancienne résidence principale et que vous ne tirez plus l'essentiel de vos revenus de placements de source française. Toutefois, le différentiel de coût de la vie représente un gain de pouvoir d'achat supérieur à l'économie d'impôt" explique Louis Eudes, à la tête de Delocalia, à paris. Martine Denoune

Téléchargez l'article complet

 

L'Express Réussir 01-2014

L'Express Réussir N° 23 janvier février 2014 - Oser le monde - Les clefs de l'expatriation

Je prends ma retraite au soleil

Fuir la morosité ambiante tout en gagnant du pouvoir d'achat... Un nombre croissant de Français choisit de prendre sa retraite à l'étranger sous des cieux plus cléments. Mais où aller, faut-il louer ou acheter, comment éviter les pièges ? Décryptage. Par Patrick Berthreu

Simulations et tableau comparatif.

Situation en France, location en Thaïlande, location au Sénégal, Achat Portugal

Téléchargez l'article complet

 

 

20 Minutes 27 septembre 2013

Ces coins où investir devient malin

Spots très exotiques pour retraite dorée

Oublié son appartement parisien. Fraîchement retraité, à 62 ans, Patrick a troqué son studio de 25 M2 contre une villa avec piscine à 250 000 €... en Indonésie. "En France, avec ma pension, j'ai du mal à joindre les deux bouts. A Bali, on gagne entre 30 et 40 % de pouvoir d'achat", confie cet ex-communicant, qui planche depuis deux ans sur ce projet avec une agence spécialisée. "Ce type d'achat est long à finaliser mais intéressant (faible taxe foncière, qualité de vie...). Il faut aussi être vigilant : la réglementation en France protège souvent mieux l'acheteur qu'à l'étranger", souligne Louis Eudes, fondateur de Délocalia, agence d'accompagnement vers "la retraite au soleil".

Télécharger l'article complet

 

Capital 12 août 2013

Villas ou appartements à l’étranger : sachez où vous mettez les pieds avant d’acheter

Avant de craquer pour une résidence secondaire hors de l’Hexagone, prudence : à l’étranger les modalités de transaction sont souvent plus complexes et les pièges multiples…

Avec la crise, les prix de l’immobilier ont dégringolé dans de nombreux endroits du globe. Sur la côte espagnole, au Maroc ou dans le sud de l’Italie, certains biens se négocient aujourd’hui avec des rabais de 20 à 30% par rapport à 2008.

De belles opportunités que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir saisir. Ils seraient chaque année 10.000 à 15.000 à se mettre en quête d’un pied-à-terre hors des frontières hexagonales, selon la société Délocolia, spécialisée dans l’accompagnement des acheteurs français à l’étranger.transaction sont souvent plus complexes et les pièges multiples…

La suite sur capital.fr


L'express Votre argent.fr - Par Aurélie Blondel le 6 août 2013

Retraite à l'étranger : comment préparer son exil

Partir à l'étranger pour profiter d'une meilleure retraite est tentant. Mais gare à ne pas vous laisser griser par les seuls aspects économiques. Mieux vaut bien s'y préparer si vous voulez couler des jours tranquilles. Nos conseils.

Immobilier : des opportunités, mais une dose de risque

Bonnes affaires en vue ! Dans les pays émergents, vous pourrez vous offrir une maison que vous n'auriez pu imaginer posséder ici... En République dominicaine, "que diriez-vous d'une villa avec trois chambres près de Saint-Domingue, pour 150.000 euros", suggère Louis Eudes, fondateur de Delocalia, société spécialisée dans l'accompagnement des expatriés. Sans compter l'effet d'aubaine induit par la crise dans des pays plus développés : en Espagne, au Portugal, etc.

La suite sur votreargent.lexpress.fr

 


L'express N°3226 du 1er au 7 mai 2013

Retraités Plus douce la vie

A l'étranger, ils trouvent du soleil, du calme et du pouvoir d'achat. Il n'y a plus d'âge pour partir.

Même les seniors se sentent pousser des ailes. Leurs destinations préférées ? La Thaïlande, le Maroc et la Tunisie. "Ils expriment de plus en plus fréquemment le désir de partir, motivés par l'érosion de leurs pensions, la hausse du coût de la vie et des impôts", constate Louis Eudes, fondateur de Delocalia, société spécialisée dans l'accompagnement des expatriés.

Télécharger l'article complet

 

Le Nouvel Economiste - 28 février 2013

Immobilier de prestige : acheter une résidence secondaire à l’étranger

L’appréhension des us et coutumes locales, une question… d’intelligence économique

La crise économique a précipité l’éclatement de presque toutes les bulles immobilières de la planète. L’occasion semble parfaite pour acquérir une maison à l’étranger, mais l’opération est moins simple qu’il y paraît, car la notion même de propriété diffère selon les pays. Se documenter sur les us locaux en termes de transactions, trouver un intermédiaire digne de confiance, vérifier la compatibilité de ses projets patrimoniaux avec les législations locales, faire les déclarations au fisc… Un chemin tellement complexe que le recours à un spécialiste peut s’avérer incontournable.

Télécharger l'article complet

 

Propriétés de France - Le Figaro -Edition N° 139 - Novembre 2012

La zone Amérique est attrayante

Vendre, oui, mais pour investir où ?

La majorité des demandes porte sur les Etats-Unis, où l’immobilier est correctement organisé et plus transparent qu’en France, ou dans les pays émergents. Les prix ont en outre beaucoup baissé. Les procédures sont cependant complexes, notamment pour que les banques puissent déstocker ou donner leur accord à la levée d’une hypothèque. La Floride et l’Arizona, deux marchés de retraités, sont particulièrement dynamiques. Nous constatons aussi une croissance de la demande vers le Brésil - désormais marché de gros investisseurs -, mais les prix ont déjà nettement progressé. En tout état de cause, la sécurité demeure le facteur numéro 1 de l’investissement, et elle se trouve dans la “zone Amérique”.

Quel conseil donner à un investisseur en ce moment ? Quand la croissance existe, l’immobilier monte. Si elle est nulle, le marché baisse. Tel est le cas en France en régions. Paris résiste encore, mais de façon contrastée. Les prix de l’immobilier vont baisser, c’est logique.

Nelly Chevais - Louis-Bertrand Eudes, dirigeant et fondateur de Delocalia

Lire sur proprietesdefrance.com

 

Orange voyages - 17 octobre 2012

Retraite, comment serait-elle taxée à l'étranger ?

Prendre sa retraite à l'étranger doit avant tout être un choix culturel. Prenez le temps de réfléchir sur le choix du pays et de penser à sa fiscalité. Voyage en 10 escales dans les pays qui attirent pour leur fiscalité ou leur qualité de vie.

 

Retraite au Maroc, déduction de 80% de l’impôt sur le revenu
Près de 4.000 Français passent leur retraite au Maroc près d’Agadir où "les prix ont flambé depuis la création de la route de Marrakech", explique Louis Eudes, fondateur de Delocalia spécialisée dans l’investissement à l’étranger des retraités. Le Maroc a une fiscalité favorable pour les résidents permanents qui bénéficient d’une déduction de 80% de l’impôt sur le revenu s’ils transfèrent leurs pensions sur un compte en dirham non convertible.

Voir aussi nos conseils sur le Brésil, l'Espagne, l'île Maurice, la République Dominicaine, le Portugal et Madère, la Bulgarie, le Canada, le Sénégal et la Thaïlande.

La suite sur le portail orange

 

Challenges.fr - 30 juillet 2012

La retraite à l'étranger tentent de plus en plus de Français

Par Eric Treguier

ENQUETE En 10 ans, le nombre des Français qui vivent hors de l'Hexagone a augmenté de 50%. Or un tiers de ces "expatriés" sont des retraités. Pourquoi partent-ils? où vont-ils? Challenges a mené l'enquête.

L'expatriation ne fait plus peur aux Français. Depuis dix ans, le nombre de ceux qui sont partis vivre à l’étranger ne cesse de croître. Officiellement ils sont plus de 1,5 million. Un chiffre qui ne correspond pas vraiment à la réalité : on considère en effet que les expatriés français pourraient être deux fois plus nombreux, bon nombre de nos compatriotes ayant choisi de ne pas s’inscrire auprès de leur consulat. On serait ainsi passé en dix ans de 2 à 3 millions de Français vivant à l'étranger. Une hausse spectaculaire de 50%.

Lire la suite sur le site de Challenges

 

L'Express.fr Votre argent - 23 juillet 2012

Retraite à l'étranger : préparez votre exil

Partir à l'étranger pour profiter d'une meilleure retraite est tentant. Mais gare à ne pas vous laisser griser par les seuls aspects économiques. Mieux vaut bien s'y préparer si vous voulez couler des jours tranquilles. Nos conseils.


Immobilier : des opportunités, mais une dose de risque

Bonnes affaires en vue ! Dans les pays émergents, vous pourrez vous offrir une maison que vous n'auriez pu imaginer posséder ici... En République dominicaine, "que diriez-vous d'une villa avec trois chambres près de Saint-Domingue, pour 150.000 euros", suggère Louis Eudes, fondateur de Delocalia, société spécialisée dans l'accompagnement des expatriés. Sans compter l'effet d'aubaine induit par la crise dans des pays plus développés : en Espagne, au Portugal, etc.

La suite sur le site de l'express

 

Capital - 23 mai 2012

Immobilier : pourquoi les Français raffolent de Miami

Miami reste une destination de choix pour les Français. Pus de 30.000 y vivent à l’année. Et malgré les neuf heures de vol depuis Paris, 10.000 y ont investi pour louer ou acquérir une résidence secondaire.

La deuxième ville de Floride qui accueille une centaine d’entreprises tricolores offre un cadre de vie agréable : soleil toute l’année, kilomètres de plages de sable fin… La faiblesse du dollar face à l’euro et la chute des prix de l’immobilier - en baisse de 35 à 40% depuis fin 2008 - sont deux autres arguments de poids.

[...] Autre avantage : les frais d’achat sont particulièrement peu élevés aux Etats-Unis (1,5 à 2% contre 5% en France). « Mais mieux vaut acheter comptant, car il très difficile pour un étranger d’obtenir un prêt dans une banque américaine », explique Louis Eudes, fondateur de Delocalia, spécialisé dans l’achat immobilier à l’étranger. Enfin, sachez que vous serez imposé à 15% sur l’éventuelle plus-value. Là encore un taux plus avantageux qu’en France.

Lire l'article complet sur capital.fr

 

Tout sur la retraite 10 mai 2012

"Plus de 20% des seniors veulent acheter à l'étranger" (Louis Eudes, PDG de Delocalia)

Interview. Delocalia propose de nombreux services d'accompagnement dans l'achatimmobilierà l'étranger. Selon Louis Eudes, PDG de la société spécialisée dans l'immobilier résidentiel à l'étranger et de la relocation des retraités hors de France, les difficultés de l'euro et la faiblesse de certains marchés devraient favoriser les passages à l'acte à court terme.

Lire la suite sur Tout sur la retraite

 

Challenges 30 avril 2012

Passer sa retraite hors de France : avantages et inconvénients

INTERVIEW Louis Eudes, PDG de Délocalia, met en garde les retraités qui rêve de s'expatrier : même si climat et fiscalité se révèlent plus doux ailleurs qu'en France, il ne faut pas négliger certains points faibles.

A-t-on intérêt à partir prendre sa retraite au soleil ?

Sur le plan strictement financier, c’est souvent vrai. D’autant qu’il ne faut pas s’attendre à une revalorisation importante des retraites dans le futur. Or une baisse annuelle de 1% de pouvoir d’achat équivaut sur 20 ans à un recul de 22% des ressources du retraité. Mais attention à l’effet "coup de soleil" : quand on vient dans un pays en vacances, on bronze et on peut avoir l’impression que tout y est facile. Mais une fois installé, il faudra apprendre à vivre sur place toute l’année : se mettre, dans les pays non francophone, à apprendre la langue et s’y faire des amis. On ne peut pas passer sa vie à marcher sur la plage !

Lire la suite sur Challenges

 

Yahoo Finances 18 avril 2012

Les exilés fiscaux dans le collimateur de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy veut taxer les revenus du capital de ceux qui quittent le pays pour échapper à l’impôt. Difficile à mettre en œuvre...

Ils profitent de la nationalité française mais ne veulent pas se soumettre à la fiscalité hexagonale… Les exilés fiscaux ont décidément tout pour déplaire : du pain bénit pour les candidats à la présidentielle en mal de boucs-émissaires. Nicolas Sarkozy l’a bien compris et a annoncé son intention d’« instaurer un impôt sur les exilés fiscaux français qui s’installent à l’étranger exclusivement pour des raisons fiscales ».

[...] Quelles alternatives ? Pour Louis Eudes, cofondateur du cabinet de conseil en gestion de patrimoine pour les expatriés Délocalia, il faudrait commencer par « appliquer les lois qui existent et renforcer les contrôles » pour vérifier que ceux qui profitent du statut de non-résident fiscal le sont effectivement et répondent aux critères.

Télécharger l'article



Paris Match - N° 3282 du 12 au 18 avril 2012

Dossier patrimoine - Investir au soleil, rêve ou réalité ?

Luxe, prix bas, services, fiscalité légère..., les raisons ne manquent pas de s'installer sous des cieux plus cléments les mois d'hiver ou à l'année. Un investissement immobilier au Maroc, en Thaïlande, à l'île Maurice, aux Seychelles, à Saint-Domingue, en Floride ou ailleurs a de quoi séduire en période de rigueur budgétaire. Avec la crise, les opportunités se sont multipliées. C'est peut-être l'occasion de concilier l'utile et l'agréable. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. La solution pour vivre mieux ? A condition de bien maîtriser l'opération.

Lire l'article sur le site de Paris Match

Téléchargez l'article complet

 

Lepetitjournal.com - 29 mars 2012

Fiscalité - Peut-on taxer les exilés fiscaux ?

L’annonce d’une taxation des exilés fiscaux par Nicolas Sarkozy a soulevé de nombreuses interrogations sur la faisabilité d’une telle mesure. Quels sont les obstacles à cette mesure et quelles autres pistes peuvent-être envisagées ? Lepetitjournal.com vous livre des éléments de réponse, avec l’éclairage de Louis Eudes, diplômé notaire, ancien expatrié, cofondateur de Délocalia, une société de conseil patrimonial pour les français de l’étranger.

Lire la suite sur lepetitjournal.com

 

Les Echos - 2 décembre 2011

Impôts : où s'installer à l'étranger pour payer moins ?

Face au durcissement de la fiscalité, les détenteurs de gros patrimoines s'interrogent sur l'opportunité de s'installer à l'étranger. Suisse, Luxembourg, Belgique, Maroc et île Maurice : le point sur cinq destinations appréciées par les Français. Et sur les précautions à prendre.

A cinq mois des élections présidentielles, les Français fortunés n'hésitent pas à regarder vers des cieux plus cléments. Sous l'effet conjugué de la suppression du bouclier fiscal et de l'instabilité fiscale française, les consultations, voire les «accompagnements» de ces détenteurs de gros patrimoines gros s'accélèrent dans les cabinets d'avocats comme chez les spécialistes de la délocalisation patrimoniale. Sans pour autant s'installer dans un paradis fiscal, les riches font preuve d'une grande mobilité. Le point sur ce phénomène en dix questions.

[...] Quelques mois de préparation suffisent pour décider et mettre en place ce changement de domicile physique et fiscal.» Avis partagé par Delocalia. «En présence d'une fiscalité égale à celle en vigueur en France, les taux de prélèvements sociaux fixés actuellement à 13,5% font la différence», souligne Louis Eudes, à la tête de cette société spécialisée dans la délocalisation.

Téléchargez l'article

 

Europe 1 - 21 novembre 2011

Les Experts Europe 1 - Où s'installer quand on est jeune senior ?

Les invités :
Louis Eudes, directeur de Delocalia
Catherine Neressis, président fondatrice du groupe PAP

Ecouter la suite

 

Yahoo Finances 31 octobre 2011

Placement immobilier : et si vous investissiez à l’étranger ?

Attention, comme pour tout investissement immobilier, ne laissez pas la fiscalité guider vos choix…

Les rendements locatifs français s’effritent et vous cherchez mieux ? Vous souhaitez diversifier votre patrimoine en investissant dans plusieurs devises ? Un achat immobilier à l’étranger peut vous intéresser.
Risques et précautions à prendre

L’opération est toutefois compliquée. La distance, ainsi que la diversité des contextes économiques, politiques et juridiques vous imposeront souvent de vous faire conseiller. Il faudra trouver le bon quartier dans la bonne ville, mais aussi connaître les règles locales et la culture des affaires. Et prévoir dans vos calculs certains frais, comme le coût de la gestion locale du bien, difficilement évitable, et les frais d’acheminement des fonds (notamment hors zone euro).

L’achat est bien sûr plus risqué : les législations étrangères sont souvent moins protectrices pour l’acheteur et vous ne serez pas familier avec la réglementation. « Dans les pays émergents, gare surtout au risque de titrage », explique Louis Eudes, président de Delocalia, société spécialisée dans l’achat immobilier à l’étranger – vérifiez que le bien est inscrit au cadastre, ce n’est par exemple pas toujours le cas au Maroc. Assurez-vous aussi que le pays vous permettra de rapatrier vos fonds en France à la revente. Enfin, il y a bien sûr un risque lié à l’évolution du cours de la monnaie locale...

Téléchargez l'article

 

Le JDD - 4 juillet 2011

Ma maison à l'étranger

Diaporama le JDD économie

Vers quelles destinations les Français investissent-ils dans l’immobilier ? Zone Amérique, paradis fiscaux- île Maurice et république dominicaine- mais aussi Europe... Découvrez les pays où les Français investissent dans l’immobilier.

Voir le diaporama sur le site du JDD

 

 

L'Express Hors-Série - mai-juin 2011

Je prends ma retraite au soleil

Perte de pouvoir d'achat oblige, un nombre croissant de Français choisit de prendre sa retraite à l'étranger sous des cieux plus cléments. Mais où aller ? Faut-il louer ou acheter ? Comment éviter les pièges ? Décryptage.

Exclusif ! 4 simulations de projets de départ. Pages réalisées avec la collaboration de Louis Eudes, Directeur Délocalia.

Télécharger l'article complet

 

 

 

 

France 24 - 22 décembre 2010

Immobilier Mondial : où acheter, où vivre ?

La bulle immobilière explose aux Etats-Unis, en Espagne et en Irlande ; Paris flambe, Londres redémarre... Nous faisons le bilan d'une année 2010 complètement folle dans le domaine immobilier et essayons d'apercevoir les tendances 2011. Avec Alain BECHADE, professeur d'économie immobilière au CNAM, Laurent VIMONT, Président Century 21 France, Louis EUDES, Fondateur, Directeur Délocalia et Christophe Du PONTAVICE, PDG Efficity.

Regarder la première partie

Regarder la seconde partie

Property : Beware the bubble

The global economic slowdown has been accompanied by some pretty horrific real estate stories. From Dublin to Madrid to Dubai house prices have crashed, leaving investors spooked. So is investing in property still viable? If so, where are the next property hot spots? Laura Baines and guests discuss. Avec Heerum GHURBURRUN, Associate director, Delocalia, François NDENGWE, Founder and chairman of African Advisory Board, Nicolas ANDERSON, Real estate sales person, Urban living - satellite from NYC, Liam BAILEY, Head of research, Knight Frank - phoner from London.

Watch the first part

Watch the second part

 

Les Echos - 19 novembre 2010

Surfer sur la vague des dispositifs fiscaux.

Si dans les DOM, les dispositifs Girardin et Scellier permettent de profiter d'une fiscalité très attrayante. Dans d'autres îles, c'est parfois encore mieux.

Deux dispositifs fiscaux permettent actuellement d'investir dans les DOM. Si les mesures issues de la loi Girardin seront bientôt supprimées, les applications du dispositif Scellier, elles, se développent. Ailleurs, certains dispositifs sont encore plus avantageux. [...] A Maurice, deux dispositifs sont actuellement proposés aux ressortissants étrangers, baptisés « Integrated Resort Scheme » (IRS) pour l'un et « Real Estate Scheme » (RES) pour l'autre.[...] « Dans tous les cas, il faut faire un audit préalable pour s'assurer de la qualité du promoteur, de ses garanties et se faire conseiller sur la fiscalité car il existe de nombreuses subtilités. Ainsi, s'il n'y a pas, sur l'île Maurice, de droits de succession en ligne directe, le domicile des enfants peut poser problème. Pour l'ISF, si l'investisseur conserve un bien en France, il sera taxé sur ce patrimoine s'il excède le seuil de taxation et, plus grave, le changement de résidence fiscale peut être contesté si l'investisseur a conservé des biens en France », conclut Louis Eudes, président de Delocalia International Property.

Télécharger l'article complet

Investir dans les îles : un subtil cocktail entre fiscalité et rendement

Martinique, Maurice, les Seychelles, Madagascar… Les îles ont toujours fait rêver. Et si la fiscalité attachée à l'investissement immobilier y est souvent très favorable, la motivation ne tient pas qu'à l'économie d'impôt attendue. Revue de détail.

[...] Le boom de Maurice, des Seychelles, de Madagascar…[...] Les projets sont nombreux. Pour l'heure, il faut citer Villa Valriche, dans le sud de l'île Maurice, qui offrira, à terme, 288 villas privées de style colonial en bordure du tout nouveau golf, au coeur la réserve naturelle de Bel-Ombre et à proximité de son château transformé depuis peu en élégant restaurant et en centre d'accueil pour l'ensemble du domaine. « Les appartements en duplex de La Balise se négocient actuellement entre 500.000 et 800.000 euros et les vastes villas Valriche de 300 à 400 mètres carrés sur 1.000 à 2.500 mètres carrés de terrain, autour de 1,2 million d'euros, précise Louis Eudes, président de Delocalia International Property Services.

Télécharger l'article complet

 

Le Particulier Immo N°266 juillet-août 2010

Les Seniors migrent vers le soleil. Retraite marocaine. Acheter un riad à Marrakech plutôt qu'une maison traditionnelle landaise.

[...] "Etre résident fiscal est avantageux, mais pas si simple à mettre en oeuvre, rappelle Louis Eudes de la société de conseil Délocalia. Mieux, apporter la preuve aux services fiscaux français que l'on ne possède plus aucun avoir en France, sous peine de subir un redressement." Les français déclarés au consulat étaient plus de 4300 en 2009, mais tous n'on pas fait cette démarche. [...] "Un certain nombre d'acheteurs oublieux se retouvent coincés aujourd'hui", rappelle Louis Eudes. Obtenir un certificat de l'Office des changes, lors du transfert de fonds vers le Maroc est, à cet égard, impératif.

Télécharger l'article complet

 

 

Investir Magazine - juillet 2010

Les bons plans à l'étranger. Pour quelques mois par an ou pour toujours, un certain nombre de pays s'offrent à vous. Avec ou sans avantage fiscal spécifique Maroc, Maurice : pouvoir d'achat et défiscalisation.

[...] «Ces deux pays bénéficient d'une bonne infrastructure de santé. Les Français peuvent se faire soigner dans des hôpitaux conventionnés liés à la Caisse des Français à l'étranger, et parfois même bénéficier du tiers payant, comme en France», précise Louis Bertrand Eudes, fondateur de Delocalia, une société de conseil d'investissement à l'étranger. Notez que la Tunisie propose elle aussi un statut fiscal intéressant.

Télécharger l'article complet

 

Capital - 28 juin 2010

L'interview Immobilier "Les Français investissent à nouveau dans l’immobilier résidentiel à l’étranger"

Maroc, Sénégal, Ile Maurice… les Français se portent de nouveau sur les investissements résidentiels à l’étranger, observe Louis Eudes, président Délocalia, société spécialisée dans ce type de transaction. Mais "la crise a changé l’état d’esprit des acheteurs, désormais plus soucieux de réduire les risques et de cibler des biens de qualité".

Lire la suite sur capital.fr

 

20 Minutes - 22 juin 2010

Investir hors de France avec prudence

Etranger Le marché immobilier international est attractif. Nos conseils pour sécuriser ce type d'achat.

Couler ses vieux jours au soleil, profiter de marchés immobiliers éloignés mais attractifs, les raisons d'acheter en dehors de France sont multiples. La rigueur s'impose toutefois pour réussir cet achat. S'informer constitue la première étape. « Il faut d'abord se renseigner sur le système foncier et les titres de propriété du pays ciblé. Ensuite, dès qu'il sort de la zone euro, l'acheteur doit garder à l'esprit qu'il est exposé aux fluctuations des taux de change », indique Louis-Bertrand Eudes, diplômé notaire et fondateur de Delocalia, société spécialisée de l'immobilier résidentiel à l'étranger.

Lire la suite sur 20minutes.fr

 

Valeurs Actuelles - 10 juin 2010

Déclarer ses biens à l'ISF

[...] "Les redevables à l'ISF domiciliés en France sont imposés sur leur patrimoine mondial", avertit Louis Eudes, à la tête de Délocalia, société d'accompagnement des Français à l'étranger. S'ils détiennent un bien immobilier hors des frontières, sa valeur doit figurer sur leur déclaration  d'ISF, en l'absence de clause contraire dans les conventions fiscales conclues entre la France et ces pays. En contrepartie, ils peuvent déduire le passif souscrit pour financer le bien acquis.

Télécharger l'article complet

 

logo Le Figaro

Le Figaro - 4 juin 2010

Acheter en Tunisie : la prudence reste de mise

Quelques jours après son voisin marocain, la Tunisie tient son salon immobilier à Paris à partir de vendredi 4 juin. L'occasion pour les candidats à une retraite ensoleillée, ou à l'expatriation, de découvrir les offres des promoteurs qui se multiplient. Le point sur ce marché en développement avec Louis Eudes, fondateur de Delocalia, société spécialisée dans l'immobilier résidentiel à l'étranger.

Lire la suite sur lefigaro.fr

 

Les Echos - 21 mai 2010

Immobilier : au Maroc, le luxe redevient abordable

La crise a fait baisser les prix. Ils ont chuté de 25 % à Marrakech et de 30 % à Tanger. Le moment est propice pour investir. [...] Les acquéreurs n'ont d'ailleurs que l'embarras du choix. Louis B. Eudes est président de Délocalia, une société de conseil à destination de ceux qui investissent à l'étranger, et notamment au Maroc, en Tunisie, à l'île Maurice et en Thaïlande.

Téléchargez l'article complet

 

Les Echos - 22 avril 2010

Immobilier de luxe : les attraits de l'île Maurice

Moins chère que la Côte d'Azur, l'île Maurice tente les Français. Dans cette île de l'océan indien, ils sont de plus en nombreux à acheter une résidence secondaire, voire principale. Certains y élisent même leur domicile fiscal. [...] « A condition d'acheter un bien immobilier d'au moins 500.000 dollars dans un programme immobilier, un étranger peut obtenir le statut de résident mauricien, souligne Louis Eudes, à la tête de Delocalia, société de conseil en investissement à l'étranger. Et par conséquent, alléger sérieusement son imposition sur le revenu ». S'agissant de l'ISF et des droits de succession, il est possible de les atténuer, sous certaines conditions. Loin de s'improviser, un tel investissement nécessite de s'entourer de conseils juridiques et fiscaux en France.

Téléchargez l'article

 

L'Express Hors-série - mai-juin 2010

Et si l'herbe était plus verte ailleurs ?

Recommencer sa vie à 50 ans ou prendre sa retraite à l'étranger, pourquoi pas ? De plus en plus nombreux, les Français choisissent l'exil ensoleillé. [...] Créée en 2008, la société Delocalia, spécialisée dans le conseil en investissement et la préparation de la retraite à l'étranger a vu le nombre de demande exploser.

Télécharger l'article complet

Choisir son pays d'accueil

 

Les Echos - 31 mars 2010

INTERVIEW Louis Eudes : " Un achat immobilier à l'étranger ne s'improvise pas "

Les Français investissent de plus en plus dans l'immobilier résidentiel à l'étranger. Comment réussir cette opération ? Le point avec Louis Eudes (Délocalia).

Les Français investissent de plus en plus dans l'immobilier résidentiel à l'étranger. Cette opération patrimoniale constitue l'occasion de s'offrir une double résidence ou au contraire de s'expatrier. A la tête de Délocalia, société spécialisée de l'immobilier résidentiel à l'étranger, Louis Eudes fait le point sur les pièges à éviter.

Télécharger l'article complet

 

BFM Radio - 24 mars 2010

L'Ile Maurice, nouvel eldorado des investisseurs français ?

Le dossier de Karine Vergniol sur le pari économique de l'Ile maurice sur le tourisme et l'immoblier résidentiel.

Arrivé à la fin d'un cycle commercial au début des années 2000, l'île de l'Océan indien mise désormais sur le tourisme et l'immobilier résidentiel. Un chantier qui attire les Français : 11 000 sont actuellement recensés par le consulat mauricien.

Ecouter la suite

Télécharger le texte de l'interview

 

Valeurs Actuelles - 18 mars 2010

Les résidences de luxe à l'île Maurice

A l'île Maurice, sur la vingtaine de projets imaginés dans le cadre de l'IRS (Integrated Shene Resort), seulement cinq ont véritablement été lancés. [...] "A l'île Maurice, les étrangers recherchent avant tout un style de vie, tout en misant sur un investissement sécurisant ..."

Télécharger l'article complet

 

Le Progrès - 6 novembre 2009

Emigration. Vieillir au soleil

Vivre à l'étranger. L'expatriation permet de finir ses vieux jours au soleil, même avec une pension modeste. Cette solution séduit de plus en plus de retraités, mais elle comporte quelques pièges.

Francette a 60 ans, est fonctionnaire et compte partir à la retraite l'année prochaine. « Ma pension ne dépassera pas 1 300 euros, j'ai un plan de surendettement qui se termine en 2010 et il n'est pas question que je reste vivre en France. » Après avoir passé toute sa vie dans la région lyonnaise, Francette est tentée par l'expatriation pour ses vieux jours. « Je suis seule, mon fils est élevé maintenant et je peux partir au bout du monde. » Son bout du monde pourrait être le Sénégal ou la Tunisie, un pays chaud, pas trop loin de la France, mais surtout beaucoup moins cher ! Vieillir au soleil n'est pas une idée neuve, le sud de la France a été la destination par excellence mais aujourd'hui, le coût de la vie a augmenté, le montant des retraites n'a pas suivi et l'expatriation tente une frange de la population : près de 5 % des retraités pourraient être concernés, 10 % de la population rêve d'acheter à l'étranger.

[...] une vie plus ensoleillée, moins chère et moins imposée. « Certains ménages perdent la moitié de leurs revenus en prenant leur retraite », souligne Louis Eudes, fondateur de Delocalia à Paris, une agence qui conseille les retraités tentés par l'expatriation. « Les candidats veulent d'abord de l'information : comment transférer sa pension ? Quelle protection sociale ? Quelle prise en charge sanitaire ? Comment gérer ses avoirs et son patrimoine ? Et surtout, trouver un toit et investir en toute sécurité dans un bien immobilier à l'étranger. »

Téléchargez l'article complet

 

La Vie Immobilière - 1er juin 2008

La folie Dubaï

[...] "Ce développement ne doit rien au hasard. Ce pays a réussi à attirer les entreprises étrangères grâce à une fiscalité quasi nulle et la promesse, pour l'instant tenue, d'un développement économique effréné. Aujourd'hui, les plus grandes firmes sont présentes", explique Louis-Bertrand Eudes, patron de Delocalia, portail de services pour l'achat et l'investissement à l'étranger.

Télécharger l'article complet